En Ardèche,  le lac de Montbelattire de nombreux jeunes qui pratique la pêche de la carpe. Le lac n’a jamais été aussi haut depuis sa création en 1985. Le journal ariegenews.com propose ainsi une présentation de cette activité qui semble attirer de plus en plus de jeunes.

C’est assez rare qu’un média généraliste s’intéresse à notre ainsi. Ainsi, il est important de le signaler !

Une pêche hight-tech

Le journaliste analyse la pêche de la carpe comme une passion qui nécessite beaucoup de matériel et des équipements hight-tech. En effet, nos détecteurs,centrales, biwys, rod-pod, biwys et autres cannes en carbone tressés peuvent faire sourire les pécheurs des anciens temps. Le journaliste propose une brève description du matériel et détailles les usages de chacun d’entre-eux.

Une approche intéressante mais discutable 

Dans cet article, c’est un jeune carpiste qui est interrogé. Nommé Thibault, celui-ci confit plusieurs choses intéressante :

  • il estime que la pêche de la carpe est festive
  • il change de matériel comme de smartphone
  • son matériel intègre de plus en plus de technologie

L’analyse de ce jeune carpiste et très intéressante et elle matérialiste les évolutions des mentalités de notre passion (je préfère parler de sport !). En effet, de plus en plus de jeunes sont attirés par la pêche de la carpe par ce coté bling-bling et hight-tech.

Est-ce vraiment çà notre passion ? 

En visionnant la vidéo et à la lecture de cet article, je comprend mieux certaines attitudes de jeunes carpiste observés ua bord de l’eau.  A l’image des sports automobile et notamment du Tuning ou du domaine sportif avec le foot, l’importance est donné à l’image que reflète le carpiste au bord de l’eau :

  • un rod-pod qui brille bien
  • des détecteurs avec un look digne de stars-wars
  • des cannes fines comme une spaghetti
  • un bateau amorceur inspiré des drones de l’armée US
  • des bouillettes aux parfums de jus de fruits (banane-mangue, kiwi-cassis, cerise-pêche, whisky …. )
  • des la zikmu au bord de l’eau.

Se concentrer sur les appâts 

Cela peut paraître basique mais je pense qu’il est important de rappeler que la carpe mort à votre ligne pour l’appât qui est sur le cheveu et non pour le design de vos détecteurs ou de vos cannes. Certe, je suis tout à fait conscient de l’importance d’un matériel de qualité, surtout pour nous, les carpistes qui sommes au bord de l’eau plus de 100 jours par an ! Toutefois, j’ai l’impression que la jeunes génération de carpiste (et oui marguerite est déjà un vieux con ! ) accord plus d’importance au design du matériel et non à la qualité de leur appâts ….

Rappels des bases 

Voici quelques conseils pour sectionner de bons appats :

  • un bon appât est un appât frais
  • rouler vos bouillettes pour être au top
  • sélectionner des fabriquant qui ont une grande expérience et qui sont sur le marché depuis de nombreuses années
  • méfiez-vous des appâts trop « packagés » : plus l’emballage est beau, plus il coûte cher et moins votre bouillette est de qualité
  • ne vous laissez pas tenté par le marketing ! Privilegiez la concentration et la qualité des farines et des additifs de la bouillette.

Je reste persuadé que la jeune génération a juste besoin d’être guidée par des professionnels et arrêter de pervertir notre sport au travers de fausse communication et de marketing abusif.

Ce n’est que mon point de vue 

Ces éléments ne représentent que mon humble point de vue. Toutefois, si tu souhaites réagir, tu peux laisser un commentaire ci-dessous ou répondre à ces questions :

  • tu changes souvent ton matos ?
  • tu es rassuré par un design fashion ?
  • ou acheter-tu tes bouilletes ?
  • quelle gamme privilégies-tu ?

Source : http://www.ariegenews.com/ariege/tourisme_loisirs/2013/63155/la-peche-a-la-carpe-une-passion-qui-attire-les-jeunes.html

AUCUN COMMENTAIRE