Alerte au harpon !

C’est sur le Gardon que les gardes-pêche particuliers de l’AAPPMA Le Poisson Compsois ont interpelé un pêcheur « peu scrupuleux » selon « peche-poissons.com ». L’homme va devoir faire face au plancher de Nîmes pour justifier son acte cruel. C’est l’association des gardes-pêche du Gard qui a pu prévenir les gardes-pêche, afin de coincer l’indélicat.

La pêche au harpon, une pratique réglementée

La pèche sous-marine à l’arbalète est régie par la loi. Le harpon est projeté par l’arbalète, une arme blanche à l’action tranchante et perforante. Cette arme est interdite dans certaines zones afin de protéger les poissons dans le fonds protégés. De plus, tenir une arbalète chargée en dehors de l’eau est doublement interdit.

Les vendeurs doivent s’assurer que celles-ci soient enchainées dans leur magasin et ont pour interdiction d’en vendre aux mineurs, sauf si le représentant légal est présent, accompagné d’une attestation ou d’une licence.

Le pêcheur sous-marin, dans une zone de pêche sous-marine légale, doit avoir avec lui une pièce d’identité et on attestation d’assurance responsabilité civile.

Évitez la pêche au harpon, et préférez plutôt des méthodes douces qui vous procureront aussi le plaisir de pêcher.

Différents types de bouillettes existent : les bouillettes poiscaille velouté, les bouillettes 4 fruits rouges ou encore ail monster sont particulièrement appréciées des carpes ! Faîtes le test et trouvez celles qui marchent le mieux dans votre zone !

AUCUN COMMENTAIRE