La nuit est propice à la pêche de la carpe. Zoom en Eure-et-Loir, dans le Loir et vingt-deux plans d’eau.

L’Echo Républicain s’est penché sur cette manière de pêcher la carpe, un poisson qui s’alimente aussi bien le jour que la nuit.

Pourquoi pêcher de nuit ?

La carpe est plus sereine la nuit, elle a un comportement moins méfiant. Elle adopte une façon de se déplacer plus lente et s’approche plus facilement des bords. Il est donc plus aisé de pêcher la nuit, même si la préparation du poste est plus complexe et que l’approche est différente.

Quel est le meilleur endroit pour pêcher la carpe de nuit ?

Le Loir est le seul cours d’eau qui offre une rivière propice à la pêche en Eure-et-Loir.

Les neufs postes de pêche qui y sont installés sont accessibles 24 heures sur 24 entre les villes de Bonneval et Châteaudun.

La Fédération départementale de pêche d’Eure-et-Loir met à disposition un calendrier des dates, tarifs et coordonnées des responsables des autres plans d-eau associatifs. Ces plans d’eau sont exploitables en pêches à certaines dates de l’année. Il vaut donc mieux se renseigner.

Comment pêche-t-on la carpe de nuit ?

Il faut un montage plombé car la carpe se nourrit principalement en fouillant le fond de la rivière. Il faut fixer sur un cheveu des bouillettes (maisons, fraîches ou industrielles, peu importe)ou les graines qui peuvent être crues ou cuites. Évitez de les mettre sur un hameçon afin de faciliter le piquage. Les carpes sont attirées par les mélanges de graine, de farines, d’épices… Elles aiment goûter longuement leur repas avant d’ingérer.

Les pêcheurs doivent se munir de détecteurs sonores de touches pour être prévenus en cas de présence d’une carpe. Ils sauront alors quand saisir la canne. Les carpistes déposent leur capture sur un matelas de réception pour la photographier et la peser.La prise est ensuite relâchée dans l’eau.

Lors de la pêche de nuit, les sensations du pêcheur ne sont pas les mêmes.

Le pêcheur arrive sur les coups de 19 heures et passe la nuit sur les bords du Loir. Il faut alors installer la tente, le parapluie et les montages, au bot d’une heure de préparation, la température commence à baisser, les carpes sont de sortie !

Le pêcheur doit alors être attentif et surveiller tout signe d’une possible présence de carpe. Tous les sens de celui-ci sont éveillés, l’attente peut être longue. Vers 7h, il est temps de partir…

Quelques réglementations

Pêcher en eau libre est permis, seulement, il faut arriver une demi-heure avant le lever du soleil et pas avant. Le soir, vous ne pouvez rester qu’une demie-heure après son coucher. Pêcher la carpe est permis la nuit : la loi pêche présente une dérogation. Les plans d’eau ou portions de rivière suggérés par la Fédération sont inscrits par le préfet. Il faut toutefois pêcher la carpe avec des bouillettes et un hameçon simple. De plus, vous avez l’obligation de remettre la carpe à l’eau directement après sa pêche.

Pensez à bien vous équiper !

Pour être à l’aise lors de votre session pêche, n’oubliez pas de prendre avec vous un nécessaire de camping pour manger, votre matériel de pêche ainsi que l’appât du poisson. Cela fait beaucoup de matériel et de longs préparatifs, mais le jeu en vaut la chandelle si vous voulez faire de vos sessions pêche de vraies parties de plaisir !

AUCUN COMMENTAIRE